Historique

ALT en quelques dates clés

Avec la loi n° 070-1320 du 31 décembre 1970, la question de la toxicomanie est abordée, pour la première fois en France, sous l’angle de la santé publique. Cette loi prévoit la gratuité et l’anonymat des soins dans le cadre d’une prise en charge sanitaire et sociale conventionnée par l’État. Elle réprime également toutes les infractions à la législation des stupéfiants, du simple usage au trafic, sans distinction entre les produits.

1972

Le Comité de lutte contre la drogue est créé à Strasbourg pour répondre aux dispositions de la loi de 1970.

1974

Ouverture du Centre d’accueil et de soins qui propose des consultations et un suivi socio-éducatif.

1977

Ouverture du Centre de postcure La Robertsau.

1993

Le Comité de lutte contre la drogue devient l’Association de lutte contre la toxicomanie (ALT).

1995

ALT ouvre un premier Point d’accueil et d’écoute spécialisé en toxicomanie.

1999

Mise en place et animation d’un réseau de Points d’accueil et d’écoute pour les jeunes dans le Bas-Rhin. Moins de 20 ans plus tard, ce réseau compte 28 permanences implantées dans 21 communes bas-rhinoises et une équipe mobile qui intervient dans le Nord du Bas-Rhin.

2003

Les établissements de l’association intègrent le champ médico-social et deviennent des Centres de soins spécialisés pour toxicomanes (CSST).
ALT intervient pour la première fois au centre de détention d’Œrmingen.

2009

Les deux CSST se transforment en Centre de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) conformément au décret du 14 mai 2007.

2010

Mise en place de consultations avancées en centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS).

2012

ALT coordonne la structure Opali-Ne implantée dans le quartier du Neuhof pour aller à la rencontre de ses habitants et des professionnels. En partenariat avec les associations OPI et Ithaque.

2015

Ouverture de deux Consultations jeunes consommateurs (CJC) à Illkirch-Graffenstaden et Bischheim et de quatre appartements thérapeutiques relais dans le quartier de La Robertsau.
Création d’une équipe mobile d’accueil et d’écoute pour les jeunes dans le nord du Bas-Rhin.

2016

L’association ALT propose une offre de formation,Tandem, destinée aux établissements, associations et entreprises confrontés à des conduites addictives d’adultes ou de jeunes.